unicasts.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 18 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 200€ /

Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910

Page Dossier
Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910
Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910
PC
  • Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste unicasts.com
16 mars 2016 à 11:14:00
17/ 20
Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910 COMMANDER SUR AMAZON Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910 COMMANDER SUR LDLC.COM Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910 COMMANDER SUR MATERIEL.NET
Spécifications
Technologie de touche : Romer-G / Rétroéclairage : oui, RGB, touche par touche / Raccourcis multimédia : oui / Raccourcis macro : non / Anti-ghosting / Prise en compte simultanée des touches : oui / Connectique requise : 1 port USB / Port(s) USB : non / Fréquence d'interrogation max. : 1000 Hz / Port(s) audio : non / Prix (moyen, 09/2016) : 130€

Si le G910 Orion Spark de Logitech ne nous avait globalement pas emballés, c’était en partie dû à des choix de design que d’aucuns qualifieront d’audacieux. Notamment, l’utilisation de key-caps incurvés aux arêtes très marquées, ou encore la présence d’un dock pour smartphones bien mal implémenté nous avait largement déstabilisés. Qu’à cela ne tienne, le fabricant suisse a écouté ces retours et s’en est servi pour mettre au point un nouveau clavier, le G810 Orion Spectrum, toujours basé sur ses switchs mécaniques maison.

Il n’y a pas à dire, le design retenu par Logitech pour son G810 Orion Spectrum tranche avec celui du G910, et c’est plutôt une bonne chose puisqu’il corrige la plupart des griefs que nous avions pu émettre à son sujet. Sans surprise, la précision d’assemblage et la qualité des plastiques utilisés ne souffrent d’aucun défaut, tandis que le look général du clavier s’est assagi, pour adopter des lignes beaucoup plus sobres et passe-partout. La preuve qu’un produit estampillé “gaming” n’a nullement besoin d’adopter un design agressif pour convaincre.

Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910

A côté de cela, le module pour smartphone qui nous avait tant déçus par la pauvreté de son intégration, disparaît purement et simplement, tandis que le système permettant de surélever la partie haute du clavier se montre plus efficace, grâce à deux jeux de pattes permettant de profiter d’une inclinaison à 4 ou 8 degrés. Des pattes qui sont pourvues d’une petite bande en caoutchouc pour assurer la stabilité de l’ensemble, par ailleurs assurée par quatre gros patins antidérapants.

Autres différences notables avec le précédent « flagship » de la marque suisse : l’absence de repose-poignets et la disparition des touches “G” réservées à l’assignation de macros. Deux retraits dont l’importance dépendra grandement de l’usage que l’on en faisait : s’agissant de notre cas particulier, par exemple, le G810 nous a paru très confortable sans repose-poignets, et les touches de raccourcis sur le côté sont chez nous généralement plus source d’erreurs de frappe qu’autre chose, dans la mesure où l’on a naturellement tendance à les confondre avec les touches SHIFT, TAB, ou CTRL, qui « ferment » habituellement la partie gauche des claviers classiques. Par ailleurs, Logitech intègre de toute façon dans ses nouveaux pilotes la possibilité de programmer des macros directement sur les touches de fonction, de F1 à F12. Une proposition intéressante, même si dans les faits seules les 4 à 5 premières touches de cette rangée sont facilement (et rapidement) accessibles en jeu, ce qui limite donc le nombre de touches “macros” utiles dans le feu de l’action. Quoi qu’il en soit, on conviendra tout de même que le manque de repose-poignets puisse faire tache sur un produit de cette gamme de prix (nous allons y revenir).

Si les touches de contrôle multimédia sont toujours de la partie, avec un bouton permettant d’activer ou non le rétro-éclairage et un autre permettant de désactiver la touche Windows, on regrette le côté un peu cheap de ces derniers, épaulés par une roue de contrôle du volume à l’inverse très agréable à manipuler. A noter que Logitech ne daigne toujours pas proposer un hub USB ou des prises Jack 3,5 mm déportés sur le clavier. Là encore, considérant le tarif de lancement du produit, c’est un peu dommage…

Ce sur quoi nous ne le reprendrons pas, en revanche, c’est sur son choix d’abandonner les touches biseautées du G910 pour adopter des key-caps à la forme tout ce qu’il y a de plus classique, moulées dans un plastique au revêtement légèrement soft-touch, qui apporte un petit grip appréciable, et dont les inscriptions sont gravées au laser pour laisser passer la lumière du rétro-éclairage RGB. L’inconfort ressenti à l’utilisation sur le G910 est donc ici oublié, et l’on peut enfin pleinement profiter des bienfaits des switchs Romer-G.

Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910

Assez silencieux à l’usage, et proposant une course réduite et un point d’activation situé à seulement 1,5 mm, ils offrent un très bon rebond et un dynamisme grisant à la frappe, pour une période d’adaptation qui nous a semblé très brève. En revanche, on laisse l’argument de la “rapidité” à l’appréciation des seuls champions de eSport, car à notre niveau, on ne peut pas vraiment dire que les 0,5 mm gagnés au niveau du point d’activation nous aient permis de briller plus qu’à l'accoutumée lors de nos parties quotidiennes.

Inutile de nous répandre en louanges concernant la partie logicielle qui accompagne le G810 Orion Spectrum, Logitech ayant acquis ces dernières années une excellente réputation en la matière. Sélection des effets lumineux, personnalisation des couleurs de rétro-éclairage, enregistrement et assignation de macros… tout se fait de manière limpide au sein d'un Logitech Gaming Software qui sait garantir une bonne lisibilité malgré des possibilités nombreuses.

En définitive, au-delà des petits reproches qu’il reste possible de lui faire ça et là sur quelques manquements (port USB, repose-poignets, touches macros dédiées…), il faut avouer que le G810 Orion Spectrum est - à notre goût - bien plus représentatif de ce que doit être un clavier mécanique haut-de-gamme pour un fabricant de renom tel que Logitech. Sobre, solide, bien conçu et assez silencieux pour un “méca”, il corrige la plupart des aspects décevants du G910. D'autre part, si son prix d'introduction était assez élevé (près de 150€), les aléas du marché l'ont rapidement positionné sur un créneau plus modeste et plus en adéquation avec ses fonctionnalités autour des 130€. Dans ce cadre, il sera forcément un concurrent de choix, face aux gammes STRAFE ou BlackWidow, par exemple.

Les notes
+ Points positifs
  • Silencieux pour un clavier mécanique
  • Un design sobre réussi
  • Frappe dynamique et bon rebond
  • Pilotes aux petits oignons
- Points négatifs
  • Pas de ports USB, ni de Jack
  • Boutons multimédia un peu cheap
  • Exit, le repose-poignets amovible
  • Pas de touches macros dédiées
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste unicasts.com
16 mars 2016 à 11:14:00
17/ 20
Mis à jour le 27/01/2017
PC

COMMENTAIRES



Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
giovagin
giovagin
MP
16 mars 2016, 19:53

Ahah le clavier perd enfin les bords pointus présents sur le g910 mais perd aussi le repose poignet les les touches macro par la même occasion, bref ce n'est pas une franche réussite !

Lire la suite...
Tt-chopper
Tt-chopper
MP
16 mars 2016, 18:47

190 euros pour pouvoir changer la couleurs de ses touches c'est quand même un peu (beaucoup) cher ...

Lire la suite...
___Ultima___
___Ultima___
MP
16 mars 2016, 18:43

Plus cher et extrêmement moche pour rien de nouveau, ah si. On a enlevé le repose-poignet et les touches macros.

L’inconfort ressenti à l’utilisation sur le G910 est donc ici oublié

Il faut l'utiliser plus d'un fois pour s'y habituer. Maintenant que je me suis habitué au G910, je trouve les autres claviers pas du tout confortables.

Visuellement, c'est un clavier à 10€.

Lire la suite...
Commentaire édité 16 mars 2016, 18:45 par ___Ultima___
Top commentaires
___Ultima___
___Ultima___
MP
16 mars 2016, 18:43

Plus cher et extrêmement moche pour rien de nouveau, ah si. On a enlevé le repose-poignet et les touches macros.

L’inconfort ressenti à l’utilisation sur le G910 est donc ici oublié

Il faut l'utiliser plus d'un fois pour s'y habituer. Maintenant que je me suis habitué au G910, je trouve les autres claviers pas du tout confortables.

Visuellement, c'est un clavier à 10€.

Lire la suite...
Commentaire édité 16 mars 2016, 18:45 par ___Ultima___
giovagin
giovagin
MP
16 mars 2016, 19:53

Ahah le clavier perd enfin les bords pointus présents sur le g910 mais perd aussi le repose poignet les les touches macro par la même occasion, bref ce n'est pas une franche réussite !

Lire la suite...
SOMMAIRE

Test Logitech G810 Orion Spectrum : Une copie revue et corrigée du G910