unicasts.com / Actualités à la une / Derniers dossiers / Comparatif : 18 claviers gamer à l'essai, entre 50 et 200€ /

Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)

Page Dossier
Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)
Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)
PC
  • Partager sur :
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste unicasts.com
13 février 2016 à 10:08:46
19/ 20
Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien) COMMANDER SUR AMAZON Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien) COMMANDER SUR WEAREFANS Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien) COMMANDER SUR LDLC.COM Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien) COMMANDER SUR MATERIEL.NET
Spécifications
Technologie de touche : SQ1 / Rétroéclairage : oui, RGB, touche par touche / Raccourcis multimédia : oui, partagés / Raccourcis macro : oui / Anti-ghosting / Prise en compte simultanée des touches : oui, NKRO complet / Connectique requise : 2 ports USB / Port(s) USB : oui / Fréquence d'interrogation max. : 1000 Hz / Port(s) audio : non / Prix (moyen, 03/2016) : 145€

Assez étonnamment, nous n’avions jusqu’à présent que rarement eu l’occasion d’essayer du matériel estampillé SteelSeries : une petite souris sans fil par ci, un modèle de clavier à membrane par-là, et c’est tout. Considérant la bonne image dont la marque profite, il nous paraissait toutefois difficile de faire l’impasse sur ses produits pour ce comparatif, et grand bien nous en a pris.

Dire que le clavier Apex M800 nous a surpris lors de son déballage serait en dessous de la vérité. Pour commencer, l’absence de repose-poignets sur un produit à ce niveau de prix paraissait pour le moins étrange. Ensuite, c’est l’un des deux seuls modèles de ce comparatif qui proposait des touches « low profile », c’est-à-dire, des touches dont la hauteur est réduite, et qui ne dépassent donc du châssis que de quelques millimètres. Enfin, dernier point d’étonnement : alors que l’ensemble de la concurrence exploite un système de patins et de pattes rétractables afin d’assurer la stabilité, et le surélevèrent de la partie arrière du clavier, SteelSeries a fait un choix différent : celui d’intégrer des emplacements pour 4 bouchons en caoutchouc, ces derniers faisant dès lors office de patins, et de système de réglage de l’inclinaison, puisque disponibles dans différentes hauteurs.

Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)

A n’en pas douter, le M800 est donc… différent, mais doit-on pour autant s’en détourner ? Certainement pas ! En vérité, il s’agit même de l’un des produits les plus agréables que nous ayons pu tester au cours de ce comparatif. Par exemple, et si l’on reprend l’argument des bouchons en caoutchoucs, ils offrent une stabilité exemplaire, et malgré leur côté un peu « rudimentaire », ils nous apparaissent comme une solution plus robuste que celle des pattes rétractables, notamment pour ceux à qui il arrive de maltraiter leur matériel.

Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)

Du côté des touches, même constat : la prise en main est surprenante au début, d’autant plus que la course associée à la frappe est extrêmement courte. En effet, SteelSeries a ici intégré sa propre technologie de touches mécaniques, baptisée SQ1. Outre la différence de course, ce système propose une activation plus rapide, et un rétroéclairage par le centre (un peu comme sur les touches du G910 Orion Spark) ce qui permet une illumination homogène de la touche (contrairement au système Cherry, qui illumine plus la partie supérieure). En pratique, force est de reconnaître que l’on se familiarise très rapidement avec ces nouvelles sensations : la frappe est tout aussi légère que celle proposée par nos habituels claviers Cherry MX Red, et plus silencieuse (même si l’on n’arrive pas au niveau des derniers interrupteurs MX Silent sur cet aspect). Par ailleurs, du fait du profil des touches, le besoin d’un repose-poignets ne s’est fait sentir à aucun moment.

En parallèle de ces aspects, SteelSeries a choisi une approche aussi sobre qu’efficace : quoique reposant sur un châssis plastique, ce dernier ne fait nullement bas de gamme (comme on pouvait en avoir l’impression sur le Roccat Ryos). De même, le fabricant a fait l’impasse sur les sorties audio, mais a doublé le nombre de ports USB que l’on trouve habituellement (2 ports USB 2.0, donc, à l’arrière, de chaque côté du câble d’alimentation). En outre, l’Apex M800 propose un système NKRO complet, une rangée de 6 touches de raccourcis sur la gauche, des raccourcis multimédias partagés avec les touches de fonction, et pour gérer tout ça, il se dote d’un pilotage logiciel aux petits oignons. A l’image des systèmes proposés par Razer, Logitech, et Roccat (avec son dernier logiciel Swarm), le SteelSeries Engine en version 3.0 est aussi ergonomique et clair que complet… Un peu trop même parfois…

Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)

Ainsi, grâce à lui, vous pourrez modifier la fonction assignée à chaque touche, rattacher ces configurations personnalisées à l’utilisation de certains jeux, régler les effets d’illumination, déporter certaines commandes de la souris vers le clavier (changement de DPI, par exemple) si vous disposiez de deux périphériques SteelSeries, et même… jouer…. Sans doute plus à des fins de démonstration qu’autre chose, SteelSeries a intégré des mini jeux à ses pilotes, mini-jeux qui se manifesteront au travers des changements de couleur des touches. Exemple, votre clavier pourra se transformer en plateforme pour le jeu Démineur, et chaque touche frappée pourra dès lors faire apparaitre une mine, le but étant de parcourir l’ensemble du clavier sans les déclencher. Le SteelSeries Engine intègre également différents effets GameSense, dont le but est là encore de jouer sur le rétroéclairage pour informer le joueur. Par exemple, sous Dota 2, les touches ² à = peuvent venir former une barre de couleur rouge, qui va diminuer ou augmenter selon l’évolution de vos points de vie en jeu.

Tout ça, c’est formidable, mais soyons honnête : qu’il s’agisse des mini-jeux, ou du système GameSense, ces fonctionnalités ont bien du mal à dépasser le statut de simples gadgets. Le système GameSense, notamment, part d’une bonne intention, mais n’est compatible qu’avec 3 jeux pour le moment. Par ailleurs, autant les effets d’illumination « globaux » (votre clavier qui s’anime dans son ensemble en rouge vif si vos points de vie sont bas) peuvent avoir leur charme, autant les informations disséminées par GameSense paraissent bien trop spécifiques et localisées pour être captées par le joueur qui préférera sans doute s’en remettre à son affichage principal.

Quoi qu’il en soit, cela n’enlève absolument rien aux qualités que nous venons d’aborder. Disponible autour des 145€, le M800 représente un investissement qui ne devrait nullement vous décevoir, ce produit étant finalement une belle réussite technique.

Les notes
+ Points positifs
  • Excellent confort de frappe
  • Belle construction
  • Deux ports USB disponibles
  • Touches relativement silencieuses
  • Suite logicielle aussi complète qu'efficace
  • Bonne idée que ces bouchons en caoutchouc
- Points négatifs
  • Fonctionnalités GameSense un peu gadget
Profil de Kracou
L'avis de Kracou
MP
Journaliste unicasts.com
13 février 2016 à 10:08:46
19/ 20
Mis à jour le 21/03/2017
PC

COMMENTAIRES



Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
JXVDCM
JXVDCM
MP
21 mars, 14:18

Niveau qualité de fabrication et durée de vie, ce clavier est une vrai merde, et pourtant je peux vous dire que j'en prend soin. Un comble pour le clavier au prix le plus prohibitif du marché.

Un peu moins d'une année que je le possède et je ne compte plus le nombre de touches dont j'ai du recolé les petites parois qui se trouvent en dessous et qui permettent de les maintenir droites à leurs emplacements. Et je ne parle pas de la surface noire qui s'égratine autour du dessin des lettres, déformant celles-ci à la longue.

Lire la suite...
Commentaire édité 21 mars, 14:20 par JXVDCM
nealz
nealz
MP
28 jan., 09:27

J'ai aussi ce clavier depuis deux semaines, et je dois dire qu'il est vraiment bien, (à voir avec le temps) J'avais avant un corsair K75 RGB à 180 euros, il ne m'a même pas duré un an, ( je suis soigneux avec mes affaires ) les touches qui triplent voir quadruplent bref la grosse galère pour rentrer un password ainsi que pour jouer.

Lire la suite...
Liang-Shui-Khan
Liang-Shui-Khan
MP
17 févr. 2016, 13:41

Re
Ouep je revient lol, je me disais quitte a mettre les low profile, ca serais peux etre cool de mettre le Cherry mx-board 3.0 du coup, c un clavier mécanique qui utilise des Switchs Red après tout.

Lire la suite...
Liang-Shui-Khan
Liang-Shui-Khan
MP
15 févr. 2016, 15:01

SteelSeries a toujours fait du matos solide, j'aime bien cette marque.

Lire la suite...
the-dr1ver
the-dr1ver
MP
14 févr. 2016, 11:29

Je n'ai presque jamais été déçu par Steelseries. Mon premier clavier de cette marque a été un ZBoard qui a aujourd'hui environ 15 ans et qui à pris sa retraite (je le garde comme clavier de secours) Et ma femme a eu un Merc qui lui aussi a tenu et a pris sa retraite aussi.

J'ai voulu changer de marque pour voir et, autant j'ai été bluffé par le K70 de ma femme, autant j'ai tenté ma chance chez Tesoro avec le Colada. Au final le Colada à grillé au bout de un mois et demi (câble grillé), j'ai tourné la page sur cette marque.

Je suis donc retourné chez Steelseries, qui est pour moi une valeur sûre et j'ai opté pour un M800. Les QS-1 sont géniales malgré que c'est plus court que du MX. La personnalisation du clavier est simplement poussée à l'extrême avec un logiciel simple et efficace. La qualité d'assemblage et des matériaux utilisés sont juste impeccables et il est plus silencieux que mon vieux ZBoard à membranes.

Je m'amuse comme un gosse à configurer l'éclairage en fonction des jeux. Bref, j'en suis pleinement satisfait pour un clavier que j'ai payé 150€.

Lire la suite...
Antadriel
Antadriel
MP
13 févr. 2016, 16:46

J'utilise le M800 depuis 2 semaines et.... je confirme à peu prêt tout ce qui est dit dans ce test qui me semble objectif. J'ai eu quelques claviers mécaniques entre les mains, et le M800 m'a énormément enthousiasmé. Les puristes peuvent être sceptiques vis-à-vis des touches low-profile mais en fait c'est bel et un bien un véritable clavier mécanique. Et on s'habitue très vite à la frappe. Très confortable et très réactive, et pas trop bruyant pour un mécanique, le bruit de la frappe est assez "sourd" c'est plutôt agréable.

C'est un clavier qui prends des risques, avec ses touches plates et sa barre espace, et au final c'est une vraie réussite. Perso je suis fan. Design très sympa et belle impression de qualité et de robustesse. Un sans faute au niveau du logiciel à la fois hyper complet et simple à utiliser.

Par contre oui, on le trouve plutôt à 140 € chez tous les revendeurs principaux...

Lire la suite...
Commentaire édité 13 févr. 2016, 16:49 par Antadriel
Kerzyan
Kerzyan
MP
13 févr. 2016, 13:13

Je le trouve à 139,99 € sur tous les sites :(
LDLC, Amazon, etc ...

Donc l'argument du clavier chère n'est pas forcément valable

Lire la suite...
Top commentaires
Antadriel
Antadriel
MP
13 févr. 2016, 16:46

J'utilise le M800 depuis 2 semaines et.... je confirme à peu prêt tout ce qui est dit dans ce test qui me semble objectif. J'ai eu quelques claviers mécaniques entre les mains, et le M800 m'a énormément enthousiasmé. Les puristes peuvent être sceptiques vis-à-vis des touches low-profile mais en fait c'est bel et un bien un véritable clavier mécanique. Et on s'habitue très vite à la frappe. Très confortable et très réactive, et pas trop bruyant pour un mécanique, le bruit de la frappe est assez "sourd" c'est plutôt agréable.

C'est un clavier qui prends des risques, avec ses touches plates et sa barre espace, et au final c'est une vraie réussite. Perso je suis fan. Design très sympa et belle impression de qualité et de robustesse. Un sans faute au niveau du logiciel à la fois hyper complet et simple à utiliser.

Par contre oui, on le trouve plutôt à 140 € chez tous les revendeurs principaux...

Lire la suite...
Commentaire édité 13 févr. 2016, 16:49 par Antadriel
Kerzyan
Kerzyan
MP
13 févr. 2016, 13:13

Je le trouve à 139,99 € sur tous les sites :(
LDLC, Amazon, etc ...

Donc l'argument du clavier chère n'est pas forcément valable

Lire la suite...
SOMMAIRE

Test SteelSeries Apex M800 : Un clavier qui marque sa différence (et qui le fait bien)